Les actualités du digital
Datamarketing

Sécurité test d’intrusion : Pourquoi et quand le faire ?

Le test d’intrusion est une simulation contrôlée d’une invasion réelle d’un système d’information. Il fournit une idée claire et concrète du type d’intrusions pouvant être faites sur une infrastructure informatique. Il détermine également la façon dont les hackers peuvent utiliser pour contourner le mécanisme de sécurité. Le but ? Permettre de prendre des décisions pour éviter une telle situation.

En quoi cela consiste exactement ?

Plus précisément, un sécurité test d’intrusion vise à :

  • Simuler des attaques réelles,
  • Explorer les vulnérabilités des réseaux, systèmes et applications,
  • Découvrir la cause première des failles,
  • Proposer des mesures d’atténuation des vulnérabilités,
  • Établir un document de gestion des risques pour une entreprise,
  • Aider l’entreprise à déployer efficacement ses ressources de sécurité.

De nos jours, les pirates trouvent toujours de nouveaux moyens pour pénétrer dans les systèmes et les applications. Et cela peut avoir un impact majeur sur les activités et sur la réputation d’une entreprise. Alors, comment les éviter ?

Les différents types de tests d’intrusions,

De façon concrète, le professionnel de la sécurité test d’intrusion peut recourir à trois types de moyens :

1- Tester la boîte blanche

Le but de ce test est de recueillir les informations du serveur, les détails des systèmes d’exploitation, du réseau, de chaque application, de son protocole, etc. Ceci, afin de découvrir les menaces internes que l’entreprise pourrait subir. En d’autres termes, il s’agit d’identifier les menaces provenant des propres employés.

2- Faire un « Black Box Testing » ou test de la boîte noire

Lors de ce test, le prestataire ne possède aucune information préalable concernant le réseau, application ou système. Le but est de déterminer les menaces provenant de l’extérieur, c’est-à-dire la manière via lequel les pirates externes pourraient envahir les systèmes.

3- Test hybride :

Cette opération consiste à associer le test en boîte blanche et celui de la boîte noire. Les spécialistes vont donc réaliser dans un premier temps le Black Box Testingsur les systèmes. C’est après cela qu’ils procèdent au test de la boîte blanche.

Un concept en perpétuelle évolution

La sécurité test d’intrusion doit évoluer à mesure que de nouvelles menaces font leur apparition. Un expert doit ainsi être capable d’anticiper et reproduire les scénarios d’attaque sophistiqués, tout en améliorant continuellement sa base de connaissances.

Il faut garder à l’esprit qu’un seul test d’intrusion ne va pas rendre les systèmes sûrs pour toujours. À chaque changement de la technologie, de nouvelles vulnérabilités peuvent voir le jour. Il s’avère donc important d’établir une de relations à long terme avec le prestataire pour que celui-ci puisse faire une vérification de sécurité instantanée en cas de besoin. Dans ce cas, il n’est pas nécessaire que les tests couvrent tous les aspects puisqu’il peut tout simplement se concentrer sur les changements.

La réalisation d’un nouveau test complet n’est requise que tous les deux ans. A ce moment, il est possible de confier l’audit de sécurité et le test d’intrusion à des professionnels dont l’expertise est reconnue, tels que Wancore.