Les actualités du digital

Youzer, l’appli qui automatise la création des comptes IT des nouveaux salariés

youzer-automatisation-gestion-IT

Pour les petites et moyennes entreprises, l’arrivée d’un nouveau collaborateur peut rapidement se transformer en casse-tête. Entre la configuration de l’email, la liaison téléphonique et la création de dizaines de comptes utilisateurs sur les outils de travail (CRM, gestion des congés, suivi de la prospection…), cela demande un temps considérable. Il existe bien des solutions automatisées, mais leur coût ne les rend bien souvent accessibles qu’aux grands groupes.

Pour apporter une solution aux petites entreprises, Youzer lance la première application dédiée aux PME qui automatise la création et la suppression des comptes utilisateurs des nouveaux salariés sur les systèmes d’information. De quoi leur faire gagner du temps et de l’argent.

Continuer la lecture

Domotique : une maison connectée et des données protégées avec Bitdefender BOX

Bitdefender-BOX-protection-donnees-maison-connectee-1

Objets connectés, assistants vocaux, solutions domotiques : depuis quelques années, la maison connectée a le vent en poupe. Si ces nouvelles technologies apportent un vrai confort et améliorent la qualité de vie au quotidien, elles nécessitent toutefois d’être correctement sécurisées pour assurer la protection des données personnelles. C’est ce que propose le boîtier de sécurité Bitdefender BOX, une solution complète pour protéger tous ses appareils connectés de manière simple et efficace.

Continuer la lecture

SAP Concur publie un baromètre sur la dématérialisation des notes de frais

barometre-dematerialisation-notes-frais

Pour les services des ressources humaines et les gestionnaires d’entreprises, gérer les notes de frais des salariés représente une tâche chronophage mais malgré tout indispensable. Si beaucoup sont encore restées au papier, 63 % des entreprises ont d’ores et déjà opté pour une solution de gestion digitale. C’est le résultat d’un baromètre sur la dématérialisation des notes de frais réalisé par SAP Concur.

Une gestion traditionnelle de la note de frais jugée trop chronophage

Chaque mois, les collaborateurs consacrent en moyenne 30 minutes à la gestion de leurs notes de frais, d’après 41% des répondants. Rapporté au nombre de salariés, cela représente pour l’entreprise une charge mensuelle moyenne supérieure à un équivalent en temps passé de 2 jours/homme. Une tâche qui se fait souvent au détriment d’autres missions à plus forte valeur ajoutée.

Ce délai de traitement peut aussi pénaliser financièrement les salariés : 58% des entreprises mettent en effet plus de 10 jours à les rembourser après l’envoi de leurs notes de frais ! Une dépense qu’ils ne sont pas toujours en mesure d’avancer sur une telle durée et qui peut les mettre en difficulté, surtout en cas d’imprévus ou encore de long déplacement.

Outre ce temps perdu, qui impacte le quotidien de l’entreprise, le système présente d’autres inconvénients. En effet, la gestion classique des notes de frais, de façon non dématérialisée, est loin d’être infaillible et favorise les abus : 41% des dirigeants ont ainsi déjà constaté de la fraude dans les déclarations de leurs salariés.

La transformation digitale de la gestion des notes de frais : une démarche concluante pour les entreprises

Ce phénomène pousse près de 2 entreprises sur 10 (17,8%) à s’engager dans la digitalisation de l’ensemble de leurs processus de gestion (métier, achat, RH …). La dématérialisation des notes de frais y occupe une place prépondérante. Ainsi, 63% des sociétés sont déjà passées à l’action dans ce domaine. Par ailleurs, 20% ont déclaré avoir un projet de mise en place d’une solution de gestion des notes de frais à court terme (2019/2020).

Celles qui ont déjà franchi le cap sont conquises ! Le baromètre indique en effet que sur la moitié des entreprises françaises déjà équipées d’une telle solution, 77% en sont satisfaites, voire très satisfaites.

La dématérialisation des notes de frais : plus de fluidité pour les collaborateurs

71% des entreprises équipées d’une solution de dématérialisation des notes de frais ont vu le temps consacré au traitement de ces dépenses fortement diminuer, notamment sur le volet financier (81,1% des répondants) et sur les processus de conservation et d’archivage des justificatifs (74,5%). 83% de ces organisations estiment même à plus de 30% le gain de temps ainsi obtenu ! Clé d’une optimisation des tâches et vecteur de productivité, cette dématérialisation va permettre au collaborateur de se consacrer à des activités plus rentables, génératrices de ROI pour l’entreprise.

Dématérialisée, la gestion des notes de frais devient également plus fluide pour les salariés. Elle est compatible avec leur quotidien en encourageant des usages plus nomades : en effet, les tablettes et téléphones mobiles sont utilisés à 27% dans ce cadre.

Une mobilité qui permet du coup l’instantanéité de la déclaration et un remboursement plus rapide : une simple connexion à l’outil de gestion permet de générer facilement et rapidement ses notes de frais.

Ce gain de temps pour les salariés est évoqué par 80% des dirigeants et directeurs financiers interrogés. Ainsi, les entreprises se mettent en capacité d’offrir une meilleure expérience utilisateur à leurs employés, ainsi qu’une gestion optimisée des processus à leurs équipes finances.

Méthodologie : le baromètre a été conduit du 11 au 22 février 2019 auprès de 104 dirigeants et directeurs financiers français via la base Adelanto.

Infographie-Dematerialisation-notes-frais

À propos de SAP Concur

Concur, filiale de SAP, est le leader des solutions de gestion des déplacements et frais professionnels. Simple d’utilisation et accessible via Web, Smartphones ou Tablettes, la solution Concur est adoptée par 42 millions d’utilisateurs dans 150 pays. Adaptée aux organisations de toutes tailles pour rationaliser la gestion des voyages d’affaires et les notes de frais, la solution permet de contrôler intégralement les dépenses et d’en automatiser le traitement.

Grand Prix de l’Innovation Digitale : la 6ème édition est lancée

prix-innovation-digitale-2019

Le média en ligne Petit Web, qui relaie l’actualité du marketing interactif et de l’innovation digitale, lance le 6ème Grand Prix de l’Innovation Digitale. Décerné par un jury de professionnels, ce prix récompense les projets les plus innovants dans le domaine du numérique, tous secteurs confondus. La remise des prix est prévue le 27 février 2020.

Un Grand Prix pour l’innovation

Le Grand Prix de l’Innovation Digitale récompense l’innovation au sens large et s’appuie sur deux critères : le caractère inédit du dispositif et sa valeur ajoutée pour le public. Il a pour vocation d’encourager et de valoriser les projets innovants liés à l’univers du digital dans tous les secteurs. Il s’adresse aux start-up, aux petites et grandes entreprises du secteur privé et public, aux associations, aux agences de communication et aux pouvoirs publics établis dans les pays francophones.

Les inscriptions sont ouvertes de septembre à novembre 2019. Le dépôt du premier dossier de candidature est gratuit. Des dossiers supplémentaires peuvent être soumis pour la somme de 400 euros chacun.

7 catégories

Le Grand Prix de l’Innovation Digitale ID19 récompensera l’innovation dans 7 catégories. Pour coller aux évolutions du secteur, elles évoluent cette année :

  • ID Créativité (dispositif de communication créatif, réalité virtuelle, gamification)
  • ID Commerce (expérience client et utilisateur, e-commerce, distribution)
  • ID Entreprise (transformation digitale, outils et services BtoB, innovation RH)
  • ID Société (social tech, projet culturel, santé, éducation, action sociale, environnement, politique)
  • ID Services (plateforme BtoC et CtoC, application mobile, chatbot)
  • ID Médias (communication et contenus sur les réseaux sociaux, médiaplanning innovant, dispositif plurimédia)
  • ID Ville Connectée (Smart City, objet connecté)

Le jury est co présidé par Bastien Schupp, Vice President Global Global Customer Activation chez Renault, et Antoine Hubert, fondateur de Ynsect, une start-up qui élève des insectes pour produire des ingrédients premium, naturels et de haute qualité pour l’aquaculture et la nutrition des animaux de compagnie.

Le jury 2019

  • Stéphanie Boissin, Head of Innovation, TF1 le Groupe
  • Laurence Bonicalzi, Présidente MPublicité – Groupe Le Monde
  • Valérie Candeiller, Directrice de la Publicité, Renault France
  • Emmanuel Carli, CEO, Epitech
  • Jean-David Chamboredon, CEO ISAI & Co-President de France Digitale
  • Vanessa Chocteau, Directrice du Programme French IoT, Groupe La Poste
  • Elise Ducret, Directrice Marketing & Digital Officer France, L’Oréal Paris
  • Emilie de Fautereau, VP Brand & Consumer Europe, Meetic Group
  • Marie Juyaux, COO, Qwant
  • Frédéric Krebs, Operating Partner, Newfund
  • Frédéric Montagnon, Co-fondateur, Legolas Exchange
  • Dominique Nora, Chief Editor, L’Obs
  • Florent Tardivel, Head of Growth, Stripe
  • Olivier Vigneaux, CEO, BETC Digital
  • Julien Villalongue, Directeur Général, Lonard : Paris / Vinci

Retraité : simuler le coût de son assurance santé en ligne

Vous venez de rejoindre les heureuses personnes en fin d’activité ou profitez déjà de votre retraite depuis quelque temps ? Maîtrisez vos dépenses de couverture santé en simulant leur prix de revient sur la toile.

Comment estimer le coût de son assurance santé sur le net ?

Les tarifs appliqués par les mutuelles de santé varient en fonction de différentes données propres à l’assuré. Pour estimer rapidement ce que coûtera votre mutuelle, voici un outil pour comparer les assurances sénior. Ce genre d’outil intègre, dans son calcul, le régime et la CSP, en même temps que le lieu de résidence du futur adhérent. L’impact de votre localisation géographique s’explique surtout par les écarts d’honoraires chez les acteurs de la santé, notamment entre zones rurales et urbaines. L’âge constitue un facteur critique : en tant que senior, l’adhérent occasionne plus de coûts aux mutuelles. La Sécurité sociale rembourse effectivement assez peu sur les frais dentaires et optiques, alors que ces soins seront plus sollicités dans la classe d’âge considérée. Le prix de vos cotisations pour la mutuelle santé variera également en fonction des taxes inhérentes à votre contrat et du niveau de garantie reconnu dans ses clauses.

Pourquoi estimer le prix de son assurance santé sénior ?

L’arrêt des activités rime malheureusement pour beaucoup à une baisse de revenus. Trouver un moyen de maîtriser ses finances constitue, dès lors, une priorité pour de nombreux séniors. En passant par les comparateurs d’assurance santé en ligne, ceux-ci accèdent à une variété d’offres, parmi lesquelles ils pourront librement choisir. Plus encore quand il s’agit d’assurance santé, le choix d’un contrat ne doit pas se faire à la légère. Entre le choix des niveaux de garantie/remboursement et l’aspect élaboré des clauses, le comparateur constitue un premier crible qui empêche souvent de payer trop cher des contrats qui ne protègent pas si bien.

De plus, de nombreux sites de comparateurs s’investissent d’une mission pédagogique. C’est donc une bonne occasion pour s’informer et rester à jour avec les évolutions des cadres législatifs et des pratiques en matière de paiements/remboursements des soins de santé. Sur ces sites, vous apprendrez, par exemple, qu’il existe certaines limites que l’assureur ne peut franchir, en considérant votre profil d’adhérent. Ils vous aiguillent, par ailleurs, sur des détails à traiter de façon pointilleuse avant de signer un contrat. Délai de carence et proposition de services optionnels plus adaptés à la situation d’un sénior constituent des exemples.

Pourquoi une assurance santé retraité ?

Les raisons financières constituent le principal argument mobilisé par ceux qui ne souscrivent pas d’assurance santé. Malgré la baisse conséquente de ses revenus, le retraité n’a, par contre, aucun intérêt à minimiser ce poste de dépense. L’âge avançant et le mécanisme de défense étant moindres, la retraite est effectivement un moment charnière où apparaissent ou s’aggravent de nombreux soucis de santé. Certains conduiront souvent les intéressés à consulter des spécialistes facturant leurs actes avec des dépassements d’honoraires. Ces derniers n’étant pas toujours autorisés, l’on observe là un premier cas où les restes à charge peuvent vite flamber. Une mutuelle de santé constitue, pour le retraité, un garde-fou nécessaire, même si son prix pourrait désormais lui coûter 9 % plus cher.

Comment décupler les capacités photos d’un Smartphone grâce à Pixter

Des millions de photos sont prises tous les jours et plus de 80% d’entre elles le sont avec l’aide d’un Smartphone ! Cela en dit long sur les habitudes des consommateurs : le Smartphone est devenu bien plus qu’un simple téléphone et pour certains professionnels, il peut même se transformer en appareil photo avec une qualité parfois impressionnante. De plus, le Smartphone est toujours disponible, contrairement à un appareil photo qu’il faut transporter dans un sac pour qu’il soit protéger en permanence. Mais pour les amateurs de photographie, la qualité des photos prises sur le Smartphone peut avoir ses propres limites. C’est ainsi que la startup Pixter présente des outils pour transformer son Smartphone en véritable appareil photo.

Continuer la lecture

Quand le spam s’invite dans le débat sur le RGPD : conseils et explications

Le sujet du moment dans toutes les entreprises ? Le RGPD, ou le Règlement Général sur la Protection des Données qui est une nouvelle directive visant à renforcer la protection des données personnelles. Ainsi, les entreprises qui manipulent des larges volumes de données personnelles sont particulièrement impactées par cette nouvelle règlementation. Mais pour certains, le RGPD demeure encore quelque peu flou et sachant qu’il rentrera en vigueur dans un mois, il ne faut pas perdre de temps pour se mettre à la page. Voici des conseils et des explications sur le Règlement Général sur la Protection des Données. Continuer la lecture

Qualifio présente sa « RGPD Toolbox » : boite à outils pour les données personnelles

Le Règlement général sur la protection des données (RGPD) change la donne pour toutes les entreprises : la protection des données est obligatoire et les sociétés doivent s’adapter. Qualifio annonce le lancement de la version bêta de sa RGPD Toulbox à partir du 15 mars 2018 : il s’agit d’une boîte à outils qui va donner au Data Protection Officiers (DPO) le contrôle sur la collecte de données personnelles. La plateforme Qualifio est utilisée des médias et des grandes marques en Europe : des formats sont disponibles pour la création de campagnes interactives, comme des jeux concours, des quizzs et d’autres encore. Continuer la lecture

La batterie externe, une batterie de secours très prisée

C’est aujourd’hui un outil indispensable, notamment pour les professions nomades, les vacanciers et toutes les personnes sans exception possédant un smartphone. Il permet de recharger le téléphone à n’importe quel endroit ne disposant pas d’électricité. Le choix d’une batterie externe doit se faire en fonction de l’usage qu’on veut en faire. Il peut notamment servir pour rebooster le smartphone ou s’avérer une source d’énergie permettant de charge recharger son téléphone à longueur de journée. Il est donc important de savoir bien choisir le type de batterie qui convient à notre appareil.

Les critères de choix d’une batterie externe pour son smartphone

La norme CE doit être le premier critère de choix de la batterie externe. C’est un détail très important compte tenu des copies qui affluent de plus en plus sur le marché. En effet, une batterie peut représenter un danger puisqu’elle peut éventuellement exploser. C’est ainsi que les marques construisent leurs smartphones avec les batteries externes adéquates. C’est le cas pour Nokia, Samsung ou Sony. La taille est aussi considérée. Il  existe aujourd’hui des modèles de moins en moins encombrantes, notamment les batteries lithium-ion-polymère. Pour en savoir plus à ce sujet, voir cette page. Les batteries permettant une plus longue rétention de la charge sont également à prioriser. Le temps de charge de la batterie externe doit être rapide, puisqu’on y a surtout recours pour une urgence. Une vérification de l’intensité allant de 1A à 3A des ports USB de la batterie permet un gain de temps précieux au moment de la recharge.

Considérer le coût de la batterie externe pour choisir le modèle adéquat

Une batterie au coût très abordable a une qualité moindre. Des batteries externes sont en effet vendues pour moins de euros sur le marché, mais la plupart sont défectueux en présentant une très faible capacité. Autant investir dans des modèles plus résistants et plus puissants. Il faut 30 euros pour une batterie de 5.000 mAh et 40 à 50 euros pour une batterie de 10.000 mAh. Avec une capacité de de 2.200 mAh, on peut avoir une batterie avec une dizaine d’euros. Les batteries de 6600 mAh à 20 000 mAh ont la particularité de permettre une recharge rapide avec deux à trois cycles de charge. Dans ce cas, le risque de déperdition est moindre. Un smartphone de 5 pouces peut se charger avec une batterie de 4000 à 6600 mAh.

Retour sur le CES 2018 : la start-up ParkMatch a présenté sa télécommande connectée

La technologie rassemble de plus en plus de personnes au fil des années : les solutions qu’elle propose sont de plus en plus diversifiées et répondent à des problèmes de manière optimale. Ainsi, lors du salon international de l’électronique grand public situé à Las Vegas, la Start-up lyonnaise ParkMatch était présente et a pu présenter sa toute dernière innovation : la télécommande connectée pour optimiser le stationnement en ville.

Continuer la lecture